Eruption strombolienne

Type défini sur l’île de Stromboli, en Italie du Sud, les éruptions stromboliennes alternent phases explosives et phases effusives. Elles sont caractérisées par l’éjection rythmique de lambeaux de lave propulsés par les gaz volcaniques. Parfois, le cratère déborde d’une lave fluide qui alimente des coulées. L’éruption dure de quelques jours à quelques mois, puis s’arrête. Le cône est composé d’une succession de strates riches en cendres et en bombes volcaniques et de strates formées par les coulées de lave refroidies.
La plupart des jeunes volcans de la Chaîne des Puys (Massif central français) sont nés à la suite de ce type d’éruption. Chaque nouvelle arrivée de magma en surface a fait apparaître un nouveau volcan. Ainsi, entre -100 000 ans et -6 700 ans, quelques dizaines de cônes de scories entourés de leurs coulées se sont construits.
Paradoxalement, le volcan de référence, le Stromboli, est tout à fait atypique. Il est en effet actif de manière permanente depuis au moins 2 700 ans…

Les autres types d'éruptions :