Produits volcaniques et leur utilisation

Sols et minerais

Sous climat chaud et humide, les dépôts de cendres volcaniques, s’ils ne sont pas trop acides, favorisent la fertilité des sols. Le monde végétal y reprend rapidement ses droits. Les terres, enrichies en sels minéraux (potassium, sodium, magnésium, calcium, phosphore, sélénium), favorisent l'élevage et l'agriculture (thé, café, riz).

De nombreux métaux, comme l’or, l’argent, le zinc, le plomb ou le mercure sont concentrés par des processus volcaniques. L’or peut ainsi s’échapper à l’air libre comme à l’Erebus en Antarctique. Les gaz remontant par les failles déposent des minerais variés et exploitables (de cuivre, de fer, de soufre, etc.)...


La plupart des diamants se forment à plus de 150 km de profondeur dans le manteau terrestre, sous d’énormes pressions. Si on les trouve à la surface de la Terre, c’est parce qu’ils ont été remontés au sein de roches volcaniques très étranges, appelées kimberlites. Améthyste, saphir, topaze… nombre de ces gemmes sont liées à des mécanismes éruptifs.


Le volcan Kawah Idjen (Indonésie) possède un lac d’acide dans son cratère. Des fumerolles déposent plus de 10 tonnes de soufre par jour. Celui-ci intervient dans l'élaboration de nombreux produits industriels (engrais, peintures, décapants, explosifs, textiles artificiels, pâte à papier, vulcanisation du caoutchouc, industrie pharmaceutique, cosmétiques, revêtements routiers, bétons, allumettes, etc.).


La ponce (Lipari, Italie) est utilisée pour fabriquer des abrasifs, de la pâte dentifrice, des crèmes dépilatoires. Elle sert également au vieillissement artificiel des blue-jeans.

Jusqu'à la fin du XIXe siècle, les maisons et autres édifices religieux de Clermont-Ferrand et Riom étaient construits en pierre de Volvic (trachy-andésite du puy de La Nugère). Elle est employée pour la sculpture, les monuments funéraires, et dans la fabrication de bacs pour l'industrie chimique, grâce à son excellente résistance aux acides.

Les temples aztèques (Mexique) étaient construits en andésite, leurs statues et outils étaient taillés dans l'obsidienne. Cette roche fut également utilisée au XVe siècle comme support de peinture.  En Indonésie, le temple de Borobudur fut édifié avec les laves andésitiques du volcan Mérapi.

Les pouzzolanes sont des scories volcaniques exploitées dans la région de Naples et en Auvergne. Leur texture alvéolaire leur confère de grandes qualités de légèreté et d’isolation thermique (parpaings, bétons, ciments) ; leur porosité les fait utiliser dans le drainage (agriculture, équipements sportifs, routes, filtration de l'eau).


Les lauzes
sont des roches volcaniques (en général des phonolites) qui se délitent en plaques. Elles servaient de matériau de couverture (dans le Cantal et le Velay par exemple). Les ignimbrites sont d’importants dépôts ponceux mis en place lors de très grosses éruptions. Les villes d'Arequipa au Pérou et de Morélia au Mexique sont entièrement construites avec ces roches. On les utilisa aussi au Moyen Âge pour fabriquer des sarcophages, tout comme le trachyte (par exemple, celui du puy de Sarcoui en Auvergne).

L’énergie fournie par les volcans est exploitée par des installations géothermiques (production d’électricité, utilisation d’eaux chauffées naturellement). Elle permet la culture sous serre, comme en Islande où poussent ainsi des fruits exotiques. Italie, Japon, Etats-Unis, etc. : plus de 70 pays déclarent déjà l’utiliser, à diverses échelles. On ne saurait aussi oublier le thermalisme, très développé dans de nombreuses régions volcaniques, en particulier en Auvergne.

Qu'est ce que le magma ?
Les gaz volcaniques